L’hypersensibilité au gluten, c’est quoi ?

hypersensibilité au gluten

L’hypersensibilité au gluten (appelée aussi SGNC pour Sensibilité Gluten Non Cœliaque) est un regroupement de symptômes digestifs induits par l’ingestion de gluten. Ces signes disparaissent lorsque le corps n’en ingère plus et réapparaissent quand on en ingère à nouveau. Pour faire simple, les signes apparaissent et disparaissent suivant si on en mange ou pas. Pour info, la définition d’hypersensibilité au gluten date de 2015 seulement…

Le gluten c’est quoi ?

C’est un terme générique qui désigne une protéine se trouvant principalement dans les céréales telles que le blé, le seigle, l’épeautre, l’avoine et tout un tas de produits dérivés. Nos changements d’habitude de consommation et alimentaire y sont pour beaucoup. C’est une sorte de colle végétale. Cette colle se fixe sur notre système intestinal et l’obstrue au fur et à mesure si l’ingestion n’est pas réduite voir stoppée. Pour faire simple, nous mangeons bien trop de gluten que notre corps peut en éliminer.

Hypersensibilité au gluten

Quels sont les symptômes d’une hypersensibilité au gluten ?

Le désordre intestinal. Ballonnement, gaz, diarrhée chronique avec alternance de constipation, nausées pouvant aller jusqu’au vomissement… un vrai bonheur. Pour être concernée je dirais que le ballonnement excessif est un premier symptômes suivi de prêt par son ami les flatulences. Personnellement je n’ai pas encore eu de vomissement et tant mieux.

Il n’existe encore aucun test médicalement fiable pouvant détecter l’hypersensibilité au gluten. Ce terme datant seulement de 2015 donc vous pensez bien que le reste va attendre. Néanmoins, quelques pharmacies propose des tests à réaliser chez soi et que vous pouvez commander en ligne… Seul l’ensemble des symptômes permet le diagnostic accompagné de retrait de gluten durant plusieurs jours afin de constater (ou pas) l’amélioration des symptômes. Donc, à vous de faire le test et de voir si les symptômes réapparaissent ou pas.

Hypersensibilité au gluten ou maladie cœliaque, quelle est la différence ?

La maladie cœliaque est une maladie autoimmune Chez une personne qui présente cette maladie, l’ingestion de gluten va provoquer une inflammation de l’intestin grêle qui détruit la structure de son intestin et empêcher son organisme l’absorption des aliments. Les diarrhées chroniques sont très importantes et la destruction de sa flore intestinale est assez handicapant pour mener une vie normale.

Quels sont les aliments sans gluten ?

Tous les fruits et légumes sans exception !

Les féculents. A vous le riz, le soja, le quinoa, le maïs, la patate douce, les petits pois sans oublier les pommes de terre (à vous les raclettes).

Côté laitage, le lait et ses dérivés sont sans gluten comme la crème, le beurre, les yaourts à base de lait (vache brebis ou chèvre), le fromage blanc, le gruyère, le camembert. A noter que qui dit sensibilité au gluten ne dit pas forcément intolérance au lactose et vice versa 😉

Bien que l’alimentation de la poule soit à base de gluten avec diverses farines, les œufs qu’elles pondent sont naturellement sans gluten.

Tous les poissons et crustacés sont sans gluten, à vous la cure d’oméga 3. Attention si vous mangez des sushis. Le riz + le poisson c’est ok, mais pas la sauce soja 😉

Les fruits oléagineux tels que les amandes, noix, noisettes, pistaches, etc. sont sans gluten et parfait ou cas de coup de fatigue.

Attention aux aliments qui peuvent contenir du gluten à petites doses comme le chocolat. Pour cela, la mention « sans gluten » est un vrai bonheur et évite de déchiffrer les étiquettes incompréhensives de nos amis les industriels. Soyez tout de même vigilant aux mentions « peut contenir… » ou encore « traces de…. » en cas de véritable maladie cœliaque. L’industrie agroalimentaire a, bien évidemment, fleuré le bon filon, soyez vigilant et privilégier une alimentation la plus naturelle possible.

Comment cuisiner sans gluten ?

Enlevez tout ce qui est pâtes et pain traditionnel, sera déjà un bon début. Evitez aussi les produits industriels comme les plats préparés qui en contiennent bien trop (en plus de toutes les autres cochonneries). Navré pour nos boulangeries traditionnelles du coin qui propose surement une excellente baguette et pâtisseries délicieuses, mais leurs produits contiennent bien trop de farine de blé et donc de gluten.

Pour des recettes sucrées, vous trouverez assez facilement des mix de farine sans gluten dans les supermarchés. Vous pouvez aussi vous rendre dans un magasin bio et composez vous même vos mixtures. Ce n’est pas parce qu’on a une hypersensibilité au gluten qu’il faut s’interdire toute gourmandise, bien au contraire. A vous les gâteaux, les  crepes  et autres gourmandises. N’hésitez pas à vous balader sur ce site, vous trouverez tout un tas de recettes sans gluten.

crêpes sans gluten

Alors ? Cet article vous a t-il aider à y voir plus clair ou pas ? Etes-vous intolérant / hypersensible au gluten ?

Attention cet article ne dispense pas d’un avis médical auprès de votre médecin traitant en cas de doute sur une éventuelle hypersensibilité au gluten. 

Estelle Ponticelli

Articles recommandés

13 commentaire

  1. Bonsoir,
    Pas d’intolérance au gluten mais peut-être parce que nous n’achetons rien de tout fait. Mais il est vrai que les rares fois où on a mangé un plat préparé, je ne l’ai pas supporté, je n’arrive pas à le digérer. Cela rejoint donc ce que tu décris finalement dans ton article? Par contre, les pâtes ou le pain, je n’ai rien remarqué.
    Bonne soirée!

    1. Bonjour,
      Mon intolérance au gluten ne s’est pas déclarée du jour au lendemain. Comme toi j’avais remarqué quelques désagréments lorsque je mangeais des plats tout prêts mais je n’y avais pas prêté attention, c’est quand c’est devenu catastrophique que je me suis pensé sur le problème. En fait le gluten est présent dans la farine de blé donc la belle baguette (que j’adore tant) m’est limitée….quand aux pates mes origines italiennes ne s’en remettent pas 😉
      Bonne journée

  2. Hello,
    comment vas tu? Merci pour cet article très intéressant sur l’hypersensibilité au gluten. Je ne suis pas dans ce cas là je pense, et en même temps, j’en consomme assez peu de manière général. Mais cet article permettra à de nombreuses personne d’en apprendre plus sur les intolérances au gluten 🙂
    Bisous
    Mimi

    1. Coucou
      Merci à toi pour ce gentil commentaire. L’hypersensibilité au gluten est assez méconnue et souvent les symptômes passent à la trappe, et je suis la première à avoir négligé mes premiers symptômes.
      Bisous

  3. Coucou, c’est intéressant merci pour cet article, je me pose la question pour ma fille mais les premiers tests n’ont rien donné, on continue à chercher du coup ! Bonne journée !

    1. Coucou
      Merci pour ton message, j’espère que tu trouvera la solution pour ta fille
      Bises

  4. […] fait, tout les fruits et légumes sont naturellement dépourvus de gluten pensez y en cas d’hypersensibilité […]

  5. Merci pour cette clarté.
    Je me suis longtemps posée la question.
    Ton article va aider des personnes à avancer dans leur quête de bien-être.
    Bises

    1. Avec plaisir. J’espère que cette article permettra aux gens de prendre soin d’eux effectivement.
      Bises

  6. Coucou ! Je ne suis pas concernée, mais cet article était très intéressant 🙂
    Des bisous

    1. Coucou
      Je te souhaite de rester le plus loin possible de toute contrainte alimentaire, parfois c’est un vrai casse-tête.
      Bisous

  7. […] sur, le lait de soja est remplaçable par du lait d’amande ou de vache. Avant d’être hypersensible au gluten , j’ai fais une intolérance au lait de vache donc personnellement je l’exclu le plus […]

  8. […] immunitaire etc.). Ces cures sont également bénéfiques afin de réduire les désagréments de l’hypersensibilité au gluten. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.